SOUCCOTH

SOUCCOTH

Cette fête dénommée aussi fête des Cabanes, est une fête de pèlerinage (de même que Pessa’h et Chavouoth)  débute le 15 du mois de Tichri et dure 7 jours.

On prie pour l’abondance de pluies favorisant les récoltes.

La coutume est de faire, autant que possible, de la Souccah (cabane), sa résidence principale pour les repas et/ou le couchage (selon la latitude…)

On décore la Souccah d’espèces végétales en rapport avec la saison.

Les hommes majeurs (d’au moins 13 ans) ont l’habitude de prier en agitant vers les points cardinaux un assemblage de 4 espèces végétales  qui représentent l’espèce humaine :

–         LE LOULAV (la branche de Palmier dattier), qui n’a pas d’odeur, mais qui est comestible, représente les personnes qui possèdent la sagesse, mais qui ne font pas de bonnes actions.

–         LA ARAVA (branche de saule) qui n’a ni goût ni odeur, représente les personnes qui n’étudient pas la Torah et qui ne font pas de bonnes actions.

–         LE HADASS (la myrte) qui sent bon mais qui n’est pas comestible, représente les personnes qui font des bonnes actions mais qui n’ont pas la connaissance.

–         Enfin, L’ETROG (le Cédrat), à l’odeur et au goût savoureux, représente les personnes qui possèdent la sagesse et qui font de bonnes actions.

On se régale pendant cette semaine de fêtes de toutes sortes de fruits d’Israël, comme les figues et les dattes fraîches, les raisin, les grenades etc….. Ainsi que de grandes variétés de strudels aux pommes, aux noix, aux figues, aux pruneaux….